CEEAC

CEEAC

hashBorder

La Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC), créée en octobre 1983 et dont le Secrétariat Général a été mis en place en janvier 1985, compte actuellement 10 États membres à savoir : l’Angola, le Burundi, le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale, la République Démocratique du Congo, Sao Tome & Principe et le Tchad. Elle a une superficie de 6 640 600 Km² pour une population estimée à 130 millions d’habitants.
Les missions de la CEEAC sont définies au chapitre II article 4 du Traité qui stipule que :Le but de la «Communauté est de promouvoir et de renforcer une coopération harmonieuse et un développement équilibré et auto-entretenu dans les domaines de l’activité économique et sociale, en particulier dans les domaines de l’industrie, des transports et communication, de l’énergie, de l’agriculture, des ressources naturelles, du commerce, des douanes, des questions monétaires et financières, des ressources humaines, du tourisme, de l’enseignement, du perfectionnement, de la culture, de la science et de la technologie et du mouvement des personnes en vue de réaliser l’autonomie collective, d’élever le niveau de vie des populations, d’accroître et de maintenir la stabilité économique, de renforcer les étroites relations pacifiques entre les Etats membres, et de contribuer au progrès et au développement du continent africain».

Quel est le rôle de la CEEAC dans le projet ?

Les décisions concernant la mise en oeuvre du projet sont prises en concertation avec la CEMAC, l'Union Européenne, l'ONUDI et la CEEAC. (voir onglet Partenaires). De surcroit, deux des pays de la CEEAC, la République du Congo et Sao Tomé et Principe bénéficient du programme PIQAC.

Site internet CEEAC: http://www.ceeac-eccas.org

CE PROGRAMME EST FINANCÉ PAR L'UNION EUROPÉENNE