La Direction Générale de la lutte contre la pauvreté organise en partenariat avec le Programme Infrastructure Qualité de l’Afrique Centrale (PIQAC) un atelier de formation et de sensibilisation sur la qualité à la Chambre de Commerce de Libreville les 17 et 18 mai 2018
Libreville (Gabon), 16 mai 2018  Dans le cadre de la mise en œuvre de la composante 3 « Promotion de la qualité » du Programme Infrastructure Qualité de l’Afrique Centrale (PIQAC), il est prévu de sensibiliser les consommateurs et tous les autres acteurs de l’Infrastructure qualité de la région sur les principes et pratiques de la qualité, pour influencer sur le long terme leurs comportements ainsi que leurs attitudes pour la mise en œuvre d’une culture de la qualité dans les pays bénéficiaires du Programme. Les activités du PIQAC dans ce contexte visent entre autres objectifs, la prise de conscience sur l’importance de la qualité et de la protection des consommateurs au niveau régional et national.
C’est dans cette optique que le PIQAC organise des ateliers de sensibilisation dans les différents pays bénéficiaires du programme et apporte également un appui (financier, intellectuel et matériel) aux associations et autres acteurs de l’Infrastructure qualité, dans l’organisation d’ateliers portant sur la qualité et la protection des consommateurs.
Après le Cameroun, la République Centrafricaine et  le Tchad, le Gabon organise à son tour  en partenariat avec le PIQAC, à la Chambre de Commerce de Libreville, les 17 et 18 mai 2018, un atelier de formation et de sensibilisation des Associations Transformatrices des produits agricoles  sur la qualité  et la sécurité alimentaire.
L’objectif général de cet atelier de formation est d’informer et de sensibiliser les groupements associatifs membres de la Fédération Nationale des Transformateurs Agricoles du Gabon (FENATAG) sur les principes et pratiques de la qualité, afin d’améliorer la qualité de leurs produits et par conséquent de protéger le consommateur. Les sessions de formation et de sensibilisation des associations transformatrices des produits locaux et des consommateurs porteront notamment sur les thématiques suivantes : l’importance et enjeux de la qualité, les risques alimentaires des produits de mauvaise qualité et solutions, le contrôle en laboratoire de la qualité des produits alimentaires, etc.
Plus spécifiquement, l’atelier permettra aux participants
  • d’être sensibilisés sur l’hygiène alimentaire ;
  • d’être sensibilisés sur les dangers des produits alimentaires de mauvaise qualité ;
  • d’être informés sur les maladies causées par les produits de mauvaise qualité ;
  • d’acquérir des outils sur les normes de qualité en matière de sécurité alimentaire ;
  • d’être édifiés sur le rôle de la femme transformatrice des produits agricoles dans la promotion de la sécurité sanitaire des aliments.
L’ouverture officielle de l’atelier sera présidée par le Ministre des PME en charge de la lutte contre la pauvreté du Gabon. D’autres pays concernés par le PIQAC accueilleront prochainement dans ce même cadre des ateliers de sensibilisation sur la qualité, tel que la République Démocratique du Congo.
Pour consulter l'agenda des deux jours de formation, cliquez ici.

CE PROGRAMME EST FINANCÉ PAR L'UNION EUROPÉENNE